Empresa : Presses spéciales de production

La fabrication de pièces complexes en série passe par plusieurs étapes et nécessite une chaîne de production dont les machines sont adaptées spécifiquement à chaque processus. Les nombreuses modifications possibles des presses répondent à des critères précis et sont conformes aux cahiers des charges que nous transmettent nos clients. 
 

Des presses spéciales intégrées à des lignes de production


Nos presses mécaniques standard peuvent être modifiées afin de répondre aux contraintes déterminées dans le cahier des charges de nos clients. Pour que nos presses puissent intégrer des lignes complètes de production, nous tenons compte de deux familles de critères, à savoir :
  • Les caractéristiques dimensionnelles et la performance productive de la presse,
  • L’intégration de la presse dans la ligne de fabrication, ligne pilotée par une interface homme-machine assurant le bon fonctionnement de l’ensemble de la chaîne de production.

Dans le cas de figure d’une fabrication de presse pour ligne de production, nos clients sont généralement des fabricants de machines globales intégrant toutes les technologies nécessaires à la fabrication de la pièce dès l’apport des matières premières jusqu’à l’obtention d’un produit fini.
 

Des fonctions et des capacités spécifiques pour des presses efficientes


Lorsque nous étudions un cahier des charges, généralement établi par un service R&D, nous déterminons quels éléments standard de nos machines sont adaptés et quelles autres fonctions et capacités doivent être adaptées. Nous pouvons ainsi modifier :
  • Des fonctions de commande,
  • Des fonctions de contrôles,
  • Des fonctions de cadences.

Nous pouvons également modifier des spécificités quant à l’interface utilisée, la capacité de production et aussi les éléments de sécurité. 
 

Du sur mesure pour un besoin spécifique


Notre objectif est de répondre point par point au cahier des charges que nous transmet notre client. Il nous est possible également d’intervenir en amont sur des faisabilités lors de la conception. A ce stade, les questions portent souvent sur les performances de la presse.

Nous pouvons, par exemple sans être exhaustif, modifier les éléments suivants : 
  • La course,
  • La plage de réglage,
  • Nombre de cycles par minute,
  • Les caractéristiques du vilebrequin, de l’embrayage, du coulisseau, des vérins,
  • Système de graissage,
  • L’adaptabilité à l’IHM,
  • L’ergonomie,
  • La peinture et les finitions,
  • etc
Il est également possible d’ajouter des éléments tels que des équerres pour l’intégration d’accessoires.
 
   

 Interview de Stéphane LONG par la revue TÔLERIE MAGAZINE - février 2022 


Voici quelques extraits des interventions du PDG de la société LONG SAS, publié au coeur d’un dossier très complet réalisé par ce support au sujet des constructeurs de presse.
 

Bien structurer le cahier des charges permettant de définir une presse de production

Il est essentiel de ne pas passer à côté d’un point critique : outre le type de presse retenue, sa puissance, cadence, précision, répétabilité, les tailles d’outils, les cadences “Il convient également de définir les facilités de réglages souhaités lors des changements de série, en termes de position de l’outil, de courses, de butées, de système anti-retour, d’alimentation automatique, etc., mais aussi les modes de fonctionnement ou de vitesse de déplacement”
 

L’homme au coeur du process

“L’ergonomie et la sécurité du poste de travail sont aussi des éléments fondamentaux à prendre en compte car ce sont eux qui sauront préserver au mieux l’intégrité physique des régleurs comme des opérateurs… La sécurité des personnels utilisant le moyen de production, le coût de revient des pièces produites, la fiabilité et la réactivité du fabricant à répondre aux sollicitations me semblent primordiaux dans le choix” 
 

Prévoir une réserve de puissance pour s’adapter aux marchés émergents

Il s’agit d’anticiper des matières nouvelles, des tailles de pièces différentes…“La très grande majorité des presses que nous livrons font l’objet de personnalisations de plus en plus poussées et sophistiquées… nous sommes sollicités par des entreprises établies mais aussi des start-up qui souhaitent se positionner sur de nouvelles pièces et se font évoluer leur parc machines”
 

Usine du futur : la mise en réseau des presses 

« L’automatisation des procédés de production doit être prise en compte dès l’établissement du cahier des charges, avec comme décision minimum une prédisposition à une automatisation future…. effort, déplacement, position, distance, chaleur, etc.” . En effet la gestion des données de production destinée à la digitalisation de l'usine apporte son lot de paramètres à intégrer que ce soit pour le contrôle en continu des pièces produites que pour la mise en place de la maintenance préventive.

Publié avec l’aimable autorisation de la revue TÔLERIE MAGAZINE
Les abonnés à ce support peuvent accéder à l’article complet
   


PARTIE VISUELLE PHOTOS & VIDEOS
1/ Insérer la photo de la presse 80 T avec le commentaire suivant : 
Intégration d’une presse 80t avec un amenage en amont, 2 robots manipulateurs (EPSON) en sortie, et d’une presse d’injection plastique avec un robot

2/ Texte Stéphane : J’ai également une vidéo d’une 80t chez un autre client (si pas trop lourd).
Suggestion de 2L’AGENCE : choissons 2 à 3 vidéos sur la chaïne Youtube pour enrichir la page
https://www.youtube.com/user/pressesEMG/videos?view=0&sort=dd&shelf_id=0
1/Merci de copier les liens des vidéos retenues (privilégier la qualité):
-vidéo 1 (lien)
-vidéo 2 (lien)
-

3/Si nouvelle vidéo “significative” à publier, merci de nous confirmer
Texte Stéphane : Cependant, difficile de diffuser. En fonction de votre ressenti, je peux essayer de demander au client, voir de vous donner son téléphone s’il accepte une interview.
Très intéressant s’il est en mesure de nous dire en quoi la presse répond précisément à son besoin et ce qu’elle lui apporte/fait gagner (temps, productivité, fonctionnalités…)